Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DGI LE BLOG

DGI LE BLOG

dgiOverBlog est un vecteur indépendant et libre de communication du web qui a pour objectif de rédiger et publier des informations diverses et variées, faits et événements : artistiques, sportifs, gastronomiques, aventures, etc. essentiellement sur La Rochelle et CDA, mais aussi La Nouvelle Aquitaine et sans limite géographique. 100 % non lucratif.

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Article paru dans le journal "Sud-Ouest" du Jeudi 23 Janvier 2014 - WWW.SUD-OUEST.FR
Article paru dans le journal "Sud-Ouest" du Jeudi 23 Janvier 2014 - WWW.SUD-OUEST.FR
Article paru dans le journal "Sud-Ouest" du Jeudi 23 Janvier 2014 - WWW.SUD-OUEST.FR

Article paru dans le journal "Sud-Ouest" du Jeudi 23 Janvier 2014 - WWW.SUD-OUEST.FR

« Je m’inquiète pour le jour où, dans 10 ou 15 ans,
ma fille me demandera :
“Papa, tu faisais quoi quand ils ont censuré
la liberté de la presse sur Internet ?” »

Mike Godwin

Article Sud-Ouest du 3 février 2014. Fin d'une requête qui aura durée quinze ans. Une question de patience.

Article Sud-Ouest du 3 février 2014. Fin d'une requête qui aura durée quinze ans. Une question de patience.

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

LE JOUR DE L'EDITION DE CET ARTICLE CE BLOG COMPTABILISE

835 VISITEURS UNIQUES

 

Une décision

qui appartient

au Groupe Pichet

Le Comité de Suivi* du 17 janvier 2014 a essentiellement débattu du problème d'une éventuelle présentation des bacs à déchets le long du pignon sud de la maison du 17bis de la rue Eugène-Delacroix.

 

Les riverains impactés ne cèderont pas

Depuis le début, est-il utile de rappeler que les riverains s'opposent radicalement à l'idée de déposer un seul bac à cet endroit. Cependant, le responsable du Service Urbanisme et Espace Urbain nous a présenté des documents d'étude (1) proposés par le Groupe Pichet, ces documents ne font qu'aggraver l'idée que s'en faisaient les riverains sachant que les désagréments ne sont malheureusement pas que esthétiques, l'été les déchets dégagent des odeurs et surtout, selon la saison - deux à trois fois par semaine - il y a le bruit des camions et du vidage des bacs qui se réalise entre minuit et une heures du matin. Le service des déchets nous a d'ailleurs informé qu'il était difficile de réaliser la collecte de la rue Eugène-Delacroix avant 22 heures.

 

Mensonges et mauvaise foi

Lors de la réunion de présentation du projet (Vinci) du 28 juin 2011 au Novotel La Rochelle, au côté du promoteur, l’architecte avait précisé que l’acquisition du garage N° 17 (lieu du dépôt proposé des bacs à déchets) était liée à une demande impérative des pompiers pour que leurs gros véhicules puissent pénétrer en viré rapide (courbe) sur le site sans difficulté en cas de besoin et que la voie d'accès au DED ne desservirait que 30 parkings aériens (selon les prévisions, on est bien loin du compte aujourd'hui).

Sans entrer dans les détails, ces informations ont été confirmées par l'architecte à son cabinet le 18 février 2013 en indiquant bien que le permis de construire était inchangé et qu'il prenait l'engagement de ses propos qui devaient être transmis puis confirmés par écrit par la société Pichet, ce qui n'a jamais été fait et pour cause.

Voir l'article du 6 janvier 2014

QUELLE EST "LA" SOLUTION ?

Les auteurs du projet ont (volontairement) oublié de créer une voie d'accès aux véhicules d'enlèvement des déchets, ne pouvant plus revenir sur le permis de construire, il ne reste plus qu'une solution, celle de prévoir la présentation intégrale des bacs côté Edmond-Grasset, le Groupe Pichet doit donner une réponse au prochain Comité de Suivi prévu début mars.

 

REPARTITION DES FLUX DE CIRCULATION

Les nouveaux riverains pénètreront dans le village DED par l'avenue Edmond-Grasset, mais aussi par la rue Eugène-Delacroix, l'accès serait libre, la question est à nouveau posée au Groupe Pichet qui ne sait pas encore comment répondre à cette question qui est prématurée selon le responsable du programme et qu’il n'est pas encore possible d’estimer une augmentation  future du  flux des véhicules. Cela ne pourra être fait que dès l’ouverture aux résidents du DED et si un disfonctionnement est constaté, (la première année, la Sté Pichet sera partie prenante dans le conseil syndical) une solution sera trouvée pour réguler le nombre des véhicules empruntant la rue.

Est-il utile d'expliquer "encore" que la rue Eugène-Delacroix ne peut pas absorber autant de véhicules que l'avenue Edmond-Grasset ?

 

VALIDATION DU SENS UNIQUE

Les services de la mairie nous ont annoncé l'acceptation de la mise en place du sens unique rue Eugène-Delacroix Briand via Grasset, la rue serait signalée en zone 30, le virage serait sécurisé, le stationnement deviendrait permanent sur un côté (2) avec un marquage au sol et un plateau-ralentisseur serait réalisé au niveau de la nouvelle voie.

Au moment d'éditer cet article, par l'intermédiaire du Comité de Quartier, un courrier de la Direction Générale des Services Techniques de la Mairie de La Rochelle nous confirme cette décision positive (3). Deux points restent à vérifier :

- La matérialisation au sol des zones de stationnement rue Eugène-Delacroix (ce stationnement serait côté pair de l'avenue Grasset au 4 rue Eugène-Delacroix, puis côté impair du 5 au 31 rue Eugène-Delacroix, puis de nouveau côté pair après le virage, du 38 (36) rue Eugène-Delacroix jusqu'à l'avenue Aristide Briand.)
- Le virage à 90° rapide et dangereux devra être aménagé (configuration et signalétique).

 

Merci à tous...

Ce résultat espéré est consécutif à un travail intense réalisé avec tous les acteurs du Comité de Suivi et les Services de la Mairie de La Rochelle présents à toutes les réunions. Souhaitons maintenant que le Service des Déchets de la CDA puisse soutenir les riverains auprès du Promoteur Pichet afin que la présentation des bacs à déchets se fasse intégralement avenue Edmond-Grasset.

(1) voir les documents d'étude ci-dessous (PDF) : aire de présentation des bacs à déchets

(2) voir l'article du 23 décembre 2013 (PJ la lettre adressée au maire)

(3) PJ en PDF - Lettre de l'accord signé par l'adjoint au maire + Lettre d'information adressée aux riverains.

 

*Etaient présents à ce Comité de Suivi : Le Service des Déchets de la CDA, le Service de l'Urbanisme, le Groupe Pichet, l'Association Delacroix-Grasset, un riverain, une élue du canton et le médiateur du Comité de Quartier de La Genette.

Document d'étude de l'aire de présentation des déchets imaginée par Pichet sur la rue Eugène-Delacroix

Document d'étude de l'aire de présentation des déchets imaginée par Pichet sur la rue Eugène-Delacroix

Les cinq documents d'étude proposés par le Groupe Pichet ci-joints

Ce courrier signé par l'adjoint au maire nous a été transmis ce 19 janvier 2014 en fin d'après-midi.

Page 1 de la lettre de l'Association Delacroix-Grasset (20/01/2014) informant les riverains de la situation et des décisions prises récemment.

Page 2 de la lettre de l'Association Delacroix-Grasset (20/01/2014) informant les riverains de la situation et des décisions prises récemment.

« Réfléchis avec lenteur,
mais exécute rapidement tes décisions. »

Isocrate

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

Ce blog qui informe et interroge vient d'atteindre la barre des 800 visiteurs uniques

 

Face à leurs responsabilités, les signataires du permis de construire sont désormais au pied du mur

Avant le départ du Maire Maxime Bono début avril 2014, les riverains attendent une réponse engagée sur les conséquences du permis de construire accordé précipitamment "il faut le dire" au promoteur le 26 octobre 2011.

 

Compte à rebours avant les élections municipales, la fin mars n'est pas bien loin

Des actions sont prévues par les riverains si la mairie et le Groupe Pichet ne répondent pas clairement aux deux questions en suspend "avant le 15 mars 2014" : voirie et présentation des déchets rue Eugène-Delacroix*.
Ce compte à rebours avant les élections municipales engage la responsabilité du maire sortant qui ne s’est jamais dérobé et, nous osons le croire, ne se dérobera pas face à ses responsabilités par son esprit d’éthique et de valeurs sociales.          


DES « REUNIONITES  AIGUËS » POUR APAISER LES BRAVES RIVERAINS

Combien de réunions faudra-t-il encore réaliser pour avoir la réponse à ces deux questions claires et précises, pourquoi la mairie ne délègue-t-elle pas un responsable capable de prendre en mains ces questions et les résoudre rapidement, vous en conviendrez ?

 

DES RIVERAINS SOUCIEUX NON SANS RAISON

Quand on voit qu'un permis de construire comme celui-ci qui a été accepté avec vélocité sans prévoir de dépôt de présentation des bacs à déchets à l'intérieur du site, sans accès aux véhicules d'enlèvement et sans parking suffisant... on a le droit de se poser des questions et surtout d’obtenir une réponse !

 

COMITE DE SUIVI DU COMITE DE QUARTIER DE LA GENETTE

Il est bon de souligner l'importance du prochain Comité de Suivi qui rassemblera - selon l'engagement du maire - deux représentants des services publics (Mairie et CDA), seront également présents, un élu, deux membres de l'Association Delacroix-Grasset, deux riverains et deux responsables du Groupe Pichet.

Un autre Comité de Suivi - le dernier avant les élections municipales des 23 et 30 mars - sera conduit pour obtenir les réponses concrètes attendues par les riverains.

Encore merci au Comité de Quartier de La Genette, son Président et le Responsable du Comité de Suivi ainsi que tous les acteurs présents et conscients du devenir du quartier Delacroix-Grasset (La Genette-Nord).

________________________________________________________________________________________

A NOTER : À ce jour du 11 janvier 2014, nous n'avons pas de réponse à la lettre signée par tous les riverains, adressée le 21 décembre 2013 à Monsieur le Maire en exercice Maxime Bono.

 

* voir les précédents articles explicatifs détaillés dans ce blog.

 

 

 

 

 

Illusration de la première page du permis de construire. La demande avait été préalablement faite par VINCI Immobilier.

Illusration de la première page du permis de construire. La demande avait été préalablement faite par VINCI Immobilier.

« Pour réussir dans le monde,
retenez bien ces trois maximes :
voir, c'est savoir ;
vouloir, c'est pouvoir ;
oser, c'est avoir. »


Alfred de Musset

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

*DED est le diminutif de Domaine Eugène-Delacroix

 

A la publication de cet article, le blog enregistre 730 visiteurs uniques

 

C'est un comble,

l'architecte et le promoteur ont osé le faire

et les services de la ville ont cautionné cet acte(1) qui est "un pied de nez"

aux riverains déjà impactés par bien d'autres problèmes provenant du

nouveau village PICHET.

 

C'est un sujet qui doit être traité en Comité de Suivi avec le Service des Déchets en janvier 2014 prochain, en décembre dernier, le Groupe Pichet a annoncé qu'une partie des containers seront présentés le long de la maison, côté sud du 17 bis, cela de plus pour l'habitation qui fait partie des plus impactés de la rue Eugène-Delacroix dans l'amorce de la nouvelle voie d'accès qui va être créée également le long de la même maison. Cette information a aussi été confirmée par l'architecte du Promoteur Pichet qui au moment de l'étude du projet a volontairement oublié de prévoir un lieu de présentation à l'intérieur du village et une voie d'accès pour les véhicules d'enlèvement. Choisissant la facilité et pour laisser plus d'espace de vie au Domaine Eugène-Delacroix, la solution était de se débarrasser de ce problème - ou plutôt des déchets - en les présentant chez les riverains de la rue Eugène-Delacroix.

 

LES RIVERAINS DETERMINES EN ETAT D'ALERTE :

DE QUI SE MOQUE-T-ON, TROP, C'EST TROP !

Les riverains sont "très fermement" opposés à cette présentation des bacs à ordures ménagères et tri sélectif sachant que, de plus, les camion-bennes passent entre minuit et une heure du matin, comme cela a été évoqué, de nombreuses personnes âgées de plus de 70 ans résident rue Eugène-Delacroix.

L'architecte a dû prévoir la présentation de 80 % des bacs à déchets à l'entrée principale de l'avenue Edmond-Grasset, soit 20 % rue Eugène-Delacroix (les riverains ont bien-sûr  compris qu'il ne s'agissait pas de containers à verre).

La réponse est urgente, le promoteur, l'architecte et les services de la ville sont priés par les riverains en colère

d'écarter l'idée de présenter ces bacs à déchets rue Eugène-Delacroix.

Le comité de suivi (Comité de Quartier) a donc inscrit ce sujet à l'ordre du jour de sa prochaine réunion, le service des déchets sera présent ce jour là. Une affaire à suivre pour laquelle les riverains ne lâcheront pas.

(1) Mentionné au permis de construire

*DED est le diminutif de Domaine Eugène-Delacroix

Même avec une cloison séparative, les riverains ne cèderont pas.

Même avec une cloison séparative, les riverains ne cèderont pas.

« Qui maîtrisait les odeurs,
maîtrisait le coeur de l’humanité. »

Patrick Süskind

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
 Bonne Année à tous...

Bonne Année à tous...

« Je me suis ordonné d’oser dire
tout ce que j’ose faire. »


Montaigne

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

Voir aussi les "26 articles" à suivre sur ce blog qui annonce

au 31 décembre 2013 "680 visiteurs uniques"

 

Démolition et début de construction

Depuis le 20 août 2013, ont commencé les travaux de démolition des anciens bâtiments des Etablissements VM-Thébault (matériaux de construction), entrée situé au 58bis, avenue Edmond-Grasset à La Rochelle (17) quartier de La Genette-nord.

En trois étapes, sur ce vaste terrain, le Groupe Pichet va construire 182 logements sur 3 niveaux avec un sous-sol sur deux niveaux de parkings pour 178 places de voitures et 30 places en parkings aériens.

Situation au 1er janvier 2014

Déjà, les riverains qui ont vécu aux abords du projet, réalisent que - quoi qu'en pensent ou disent les défenseurs du permis de construire - demain sera nouveau et différent. Une bonne partie de la végétation (espaces verts, arbres et arbustes) a disparu, certains autres végétaux seront probablement arrachés au moment de la réalisation des deux autres tranches de construction (2015 ?), les hangars de matériaux de construction et bureaux ont complètement disparu, les deux maisons d'habitation situées au milieu du terrain ont été détruites. Le terrassement de la première tranche (A5-A6, S2 et A4) est terminé, les fondations sont en cours et la grue à tour effectue quotidiennement ses rotations.

La trêve de Noël

Qu'il est bon de dire que, pendant quinze jours, les riverains de la périphérie du projet ont constaté un profond silence suite à l'arrêt du chantier pour les congés de Noël.

Comparaisons par l'image

On peut déjà dire : "Ca, c'était avant". Sur les photos ci-dessous, on peut comparer le changement radical du paysage et nous laisse déjà imaginer les futures constructions. (Cliquer sur la photo pour l'agrandir).

1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)
1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)
1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)

1ere, 3e et 6e photos : "ça c'était avant" (vue de la fenêtre d'un riverain impacté par le DED)

« Toutes choses sont bonnes
ou mauvaises par comparaison. »

Edgar Allan Poe

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Prise au cœur du programme, cette vue peut être observée par certains habitants du quartier Delacroix-Grasset à La Genette-Nord...

Prise au cœur du programme, cette vue peut être observée par certains habitants du quartier Delacroix-Grasset à La Genette-Nord...

...avant l'arrivée des nouveaux habitants

2013 aura été une année mobilisatrice pour les riverains de la périphérie du futur programme immobilier du Promoteur Groupe Pichet "Le Domaine Eugène-Delacroix".

Les six premiers mois de l'année n'ont pas permis aux habitants en place de s'informer suffisamment pour pouvoir réagir, c'est à partir de juillet 2013 que ces derniers - mieux informés - ont pris conscience des prochains changements dans leur quartier avec un permis de construire qui a été malheureusement consenti sans demander le moindre avis aux citoyens du quartier Nord de La Genette.

Face à "ses" décisions, la ville va devoir désormais se concentrer sur les conséquences de cette acceptation "perturbante" il faut le dire, principalement en matière de circulation, de stationnement et de présentation des déchets.

On ne peut pas être contre l'évolution d'un quartier dans la ville, à condition que son développement ne modifie pas démesurément son aspect urbanistique et ne sature pas exagérément le trafic des automobiles.

Depuis six mois, avec la démolition, les fondations et le début des travaux, un dialogue s'est instauré, avec la participation du Comité de Quartier de La Genette qui a permis de réaliser une médiation par un "Comité de suivi" avec le promoteur, les services de la ville et de la CDA, les élus, les riverains et l'Association Delacroix-Grasset. Le blog delacroix-grasset.over-blog.com permet de fixer les informations, les documents et de garder une empreinte de l'évolution de ce dossier qui, espérons-le se fermera le plus rapidement possible, grâce à la bonne volonté de tous.

Donc merci à tous les acteurs qui s'impliquent positivement et constructivement afin que leurs échanges apportent de véritables solutions à des problèmes qui n'avaient certainement pas été estimés en amont.

 

Que 2014 soit l'année de la réalisation

des Voeux des riverains du quartier

Delacroix-Grasset

de façon à ce que les futurs habitants

puissent cohabiter sereinement

avec eux prochainement.

L'administrateur du blog.

« Le vrai point d'honneur n'est pas d'être toujours dans le vrai.
Il est d'oser, de proposer des idées neuves, et ensuite de les vérifier. »

Pierre-Gilles de Gennes

Le long de la voie ferrée, réalisation de la première partie des travaux (sous-sols) A5, A6 et S2

Le long de la voie ferrée, réalisation de la première partie des travaux (sous-sols) A5, A6 et S2

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

31 RIVERAINS SUR 38 ONT CHOISI LEUR VOIE

Dûment signée par "l'ensemble des riverains unis" une lettre* a été adressée à Monsieur Maxime Bono, Maire de La Rochelle le 23 décembre 2013. Cette lettre valide le choix des riverains pour obtenir la rue Eugène-Delacroix en sens unique et la forte tendance du sens choisi "Briand-Grasset", soit 31 habitations sur 38, deux habitations ont choisi le sens Grasset-Briand et deux autres souhaitent conserver le sens unique.

 

La réponse de l'ensemble des "riverains unis dans leur choix" est désormais demandée à la ville

Tous les riverains de la rue Eugène-Delacroix ont répondu à l'unisson afin de satisfaire les Services de la Voirie qui semblaient douter de l'unité et de la volonté des riverains pour obtenir la rue Eugène-Delacroix en "sens-unique".

Cette démarche est déterminée et mûrement réléchie, la dernière requête a maintenant 16 ans et reste dans la mémoire de nombreux riverains désormais confiants par rapport à une prochaine décision.

Les services concernés de la ville sont désormais invités à prendre acte de cette enquête et à considérer cette supplication qui va dans un sens positif et légitime face au développement urbain du quartier Delacroix-Grasset.

 

* Une copie de cette lettre signée (4 pages) + un plan localisant les riverains de la rue Eugène-Delacroix, ont été également adressés à l'élu en charge de la voirie, au directeur de la Voirie et au Comité de Quartier (Comité de Suivi). Ci-dessous les fichiers PDF des quatre pages signées.

 

Cinq habitations récemment mises en vente rue Eugène-Delacroix

Mises en vente depuis peu, trois habitations sont actuellement inoccupées, leurs propriétaires ne se sont donc pas prononcés pour le choix du sens unique. Deux autres maisons, celle-ci habitées, sont également en vente rue Eugène-Delacroix.

 
Vif succès pour le blog : http://delacroix-grasset.over-blog.com

"600 visiteurs uniques en 3 mois", soit près de 7 nouveaux visiteurs/jour

 

"Je n'ai peur de rien, sauf de la stupidité".

Sacha Guitry

La rue Eugène-Delacroix sens Briand-Grasset avec une simulation d'un stationnement permanent.

La rue Eugène-Delacroix sens Briand-Grasset avec une simulation d'un stationnement permanent.

Page 1 de la Lettre signée des riverains de la rue Eugène-Delacroix pour leur choix du sens unique.

Page 2 de la Lettre signée des riverains de la rue Eugène-Delacroix pour leur choix du sens unique.

Page 3 de la Lettre signée des riverains de la rue Eugène-Delacroix pour leur choix du sens unique.

Page 4 de la Lettre signée des riverains de la rue Eugène-Delacroix pour leur choix du sens unique.

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations

Sur ce blog : 600 visiteurs uniques en 3 mois, soit près de 7 nouveaux visiteurs/jour

 

 

La circulation et le stationnement font partie des principaux problèmes* à résoudre avant l'arrivée des nouveaux riverains du Domaine Eugène-Delacroix. Il est facile de comprendre que le sens unique devra lui aussi être mis en place avant cette échéance.

 

Compte-rendu de la "Réunion exceptionnelle de travail" du 12 décembre 2013

Ordre du jour : Trouver des solutions aux problèmes présents et futurs de la circulation et du stationnement dans la rue Eugène-Delacroix

Sincères remerciements aux 6 personnes qui étaient présentes : La Direction de la voirie, Le Comité de Quartier (2 personnes), l'Association Delacroix-Grasset (1 personne), un riverain représentant la rue Eugène-Delacroix et un riverain représentant l'avenue Edmond-Grasset.

Le débat s'est amorcé sur l'aménagement de la rue en évoquant que l'idée de raccourcir les trottoirs présentait un coût trop élevé et qu'il fallait composer avec l'existant pour des raisons économiques, selon cette optique, l'idée d'un double stationnement est donc compromise.

Après l'exposé d'une nouvelle proposition des représentants des riverains de la rue Eugène-Delacroix, le Directeur de la Voirie a précisé que les demandes suivantes lui semblent réalisables :

• Pour le stationnement le marquage au sol des places de parking pourrait être réalisé sur le côté impair excepté à l'amorce de la rue côté E. Grasset où il serait côté pair (N° 2) et après le virage dans la partie paire côté A. Briand (38 à 48) ;

• Signalement de la rue en zone limitée à 30 km/h ;

Le virage de la rue serait aménagé pour des raisons évidentes de sécurité (marquage, plots, etc.) ;

Un plateau-ralentisseur (qui pourrait être pris en charge par le promoteur) serait réalisé au nouveau carrefour de la voie d'accès au Domaine Eugène-Delacroix.

 

LE SENS UNIQUE

Sur ce point, Monsieur le Directeur de la Voirie n'est toujours pas favorable en nous précisant qu'il n'est pas le seul à décider, le débat s'est donc instauré avec des arguments néanmoins favorables, objectifs et clairement définis par les représentants des riverains :

 

Les avantages :

• Il n'y aurait plus de problème de face-à-face entre les véhicules sachant qu'à la hauteur des véhicules en stationnement, deux véhicules ne peuvent pas se croiser sans monter sur le trottoir ;

• En fermant l'accès côté Edmond-Grasset, les véhicules qui arrivent de la rue Victor-Hugo ne pourront plus traverser l'avenue Edmond-Grasset pour accéder à la rue Eugène-Delacroix ;

Réduction indéniable de la dangerosité du virage grâce à la suppression du face-à-face ;

• La suppression pure et simple du changement de stationnement alternatif tous les quinze jours ;

• Abandon du raccourci sur un sens plutôt que deux pour éviter les feux du carrefour ;

• Une voie cyclable peut être envisageable.

 

Les inconvénients :

• Dans un sens comme dans l'autre, le tourner à gauche nécessitera un peu de patience pour laisser s'évacuer les véhicules, sachant qu'il est plus dangereux de sortir dans le sens Grasset via Biand, le tourner à gauche ayant une mauvaise visibilité à cause des véhicules en stationnement ;

• On peut dire aussi que le sens unique peut tenter certains automobilistes à rouler vite, mais avec la circulation en ZONE 30 et le ralentisseur, la question ne se pose plus ;

• Aussi, les riverains sont invités à prendre conscience que le stationnement devra être respecté uniquement dans les zones peintes réservées aux véhicules.

 

PERIODE TEST

La demande est faite aux services de la voirie pour la réalisation d'une période d'essai en matérialisant temporairement la rue en sens unique pendant un ou deux mois.

 

LA VOIE D'UNE SOLUTION POUR TROUVER "ENFIN" LE BON SENS

Cette réunion de travail a éclairé les 6 personnes présentes sur le bien fondé du "sens unique" qui finalement - tant bien que mal - fait son chemin en minimisant le flux de circulation présent et à venir. Monsieur le directeur de la voirie, sur le principe, ne voit toujours pas l'intérêt d'un sens unique et propose de consulter tous les riverains en les informant sur les avantages et les inconvénients du sens unique de façon à prendre la juste mesure de la requête afin que l'accord éventuel se réalise dans de bonnes conditions et dans le bon sens.

 

TOUS LES RIVERAINS ONT LA PAROLE

Un cahier des charges signé par les riverains sous forme de lettre

Les représentants des riverains se chargent de réaliser un cahier des charges qui proposera trois hypothèses : Sens Briand via Grasset ou Sens Grasset via Briand ou Double sens. Ce cahier des charges sous forme de lettre, signé par tous les riverains de la rue Eugène-Delacroix, sera adressé avant les fêtes de Noël 2013 à Monsieur Maxime Bono, Maire de La Rochelle, une copie sera adressée aussi à l'élu en charge de la voirie, à la direction de la voirie et au Comité de Quartier de la Genette (Comité de Suivi).

 

LES IMPACTES DE L'AVENUE EDMOND-GRASSET

La parole a ensuite été donnée à une personne représentant les riverains (N° 80 à 86) de l'avenue Edmond-Grasset pour qu'elle puisse exposer ses problèmes liés au Programme du Domaine Eugène-Delacroix : circulation, vitesse, bruits de ramassage des containers à déchets et salissures dues aux travaux en cours.

Indépendamment du Programme Immobilier du Groupe Pichet, il est utile de signaler que les habitations de ce secteur (en face de la station de lavage et très proche du pont de chemin de fer) sont excédés par de nombreux autres problèmes liés à la station de lavage, à la voie ferrée, au vandalisme et aux noctambules.

 

PAS DE CONTENERS A DECHETS RUE EUGENE-DELACROIX

Pour la modification des horaires d'enlèvement des déchets, cette personne est invitée à participer au prochain Comité de Suivi sur le thème de la Gestion des Déchets et de la NON PRESENTATION DES DECHETS provenant du Domaine Eugène-Delacroix dans la dite rue Eugène-Delacroix, les riverains à proximité du point de présentation envisagé par le Promoteur (architecte), s'opposent très fermement à cette idée.

 

Mieux comprendre le choix des sens de La Genette-Nord

Le plan du quartier de La Genette-nord, de l'ouest à l'est, permet d'observer dans ce secteur l'évolution à la fois aberrante et curieuse des sens de la circulation sachant que la rue Jourdan est en réalité "une véritable enclave" fermée aux deux extrémités, et bien OUI, là - on a osé le faire - pourquoi plus à l'ouest, la rue Eugène-Delacroix ne mériterait-elle pas par logique une fermeture a une seule extrémité (en sens unique) d'autant que le flux de circulation va énormément progresser (300 à 500 véhicules par jour) dès que le programme du Groupe Pichet va permettre aux nouveaux résidents du "Domaine Eugène-Delacroix" de prendre possession des lieux.

 

*La présentation des déchets fait aussi partie des principaux problèmes à traiter d'urgence (Comité de Suivi de janvier 2014) avant l'arrivée des nouveaux habitants du Domaine Eugène-Delacroix.

LE SENS UNIQUE :

Sur ce point, Monsieur le Directeur de la voirie n'est toujours pas favorable en nous précisant qu'il n'est pas le seul à décider, le débat s'est donc instauré avec des arguments néanmoins favorables, objectifs et clairement exposés par les représentants des riverains :

Les avantages :

• Il n'y aurait plus de problème de face-à-face entre les véhicules sachant qu'à la hauteur des véhicules stationnés, deux véhicules ne peuvent pas se croiser sans monter sur le trottoir ;

• Réduction indéniable de la dangerosité du virage grâce à la suppression du face-à-face ;

• La suppression pure et simple du changement de stationnement alterné tous les quinze jours ;

• Abandon du raccourci "sur un sens plutôt que deux" pour éviter les feux du carrefour ;

• Une voie cyclable peut être envisageable.

Les inconvénients :

• Dans un sens ou dans l'autre, le tourner à gauche nécessitera de la patience pour laisser s'évacuer les véhicules sachant qu'il est plus dangereux de sortir dans le sens Grasset via Briand ;

• On peut dire aussi que le sens unique peut tenter les automobilistes à rouler vite, mais avec la signalisation en Zone 30 et le ralentisseur, la question ne se pose plus ;

• Aussi, les riverains sont invités à prendre conscience que le stationnement devra être respecté uniquement dans les zones peintes rés,ervées aux véhicules.

PERIODE TEST

La demande est faite aux services de la voirie pour réaliser une période d'essai en matérialisant la rue en sens unique pendant un ou deux mois.

LA VOIE D'UNE SOLUTION POUR TROUVER "ENFIN" LE BON SENS

Cette réunion de travail a éclairé les 6 personnes présentes sur le bien fondé du "sens unique" qui finalement - tant bien que mal - fait son chemin, en minimisant le flux de circulation présent et à venir, Monsieur le Directeur de la voirie, sur le principe, ne voit toujours pas l'intérêt d'un sens unique et pense cependant qu'il serait bon de consulter tous les riverains en les informant sur les avantages et les inconvénients du sens unique de façon à prendre la juste mesure de la requête afin que l'accord éventuel se réalise dans de bonnes conditions et dans le "bon sens".

 

TOUS LES RIVERAINS ONT LA PAROLE

UN CAHIER DES CHARGES SIGNE PAR LES RIVERAINS

Les représentants des riverains se chargent de réaliser un cahier des charges qui proposera "le sens choisi" par "l'ensemble des riverains de la rue Eugène-Delacroix". Ce cahier des charges, sous forme de lettre, signé par tous les riverains concernés, sera adressé avant les fêtes de Noël à Monsieur Maxime Bono, Maire de La Rochelle, à l'élu en charge de la voirie, à la direction de la voirie et au Comité de Quartier de La genette.

LES IMPACTES DE L'AVENUE EDMOND-GRASSET

La parole a ensuite été donnée à une personne représen

« Choisir, c'est être libre. »

Claudy Mailly

Une autre idée : avec une voie moins large que la rue Eugène-Delacroix, à Angers, la rue Groizeleau fonctionne en double stationnement.
Une autre idée : avec une voie moins large que la rue Eugène-Delacroix, à Angers, la rue Groizeleau fonctionne en double stationnement.

Une autre idée : avec une voie moins large que la rue Eugène-Delacroix, à Angers, la rue Groizeleau fonctionne en double stationnement.

Voir les commentaires

Publié le par Delacroix-Grasset Informations
Quand on densifie l'urbanisme, on densifie aussi les voies d'accès

http://delacroix-grasset.over-blog.com : 545 visiteurs uniques au 1er décembre 2013

LA REPONSE DU MAIRE MAXIME BONO QUI A ACCEPTE LES PERMIS DE CONSTRUIRE A LA GENETTE

Présent à l'Assemblée Générale du Comité de Quartier du 30 novembre 2013, le Maire de La Rochelle Maxime Bono a répondu d'une façon insatisfaisante à la question "très précise" d'un riverain :

Quand on densifie l'urbanisme, on densifie aussi les voies d'accès, ce riverain a pris l'exemple de la rue Eugène-Delacroix très impactée par le programme immobilier PICHET "Le Domaine Eugène-Delacroix", cette rue se trouve face au risque d'accepter de 300 à 500 véhicules supplémentaires par jour. Comment la ville va-t-elle réguler la circulation et organiser le stationnement pour éviter prochainement la saturation des rues de La Genette ?

En s'esquivant derrière la question du riverain précédant, impacté lui aussi par le projet du Groupe PICHET, Monsieur le Maire s'en est remis au Comité de Suivi qui a invité un groupe de personne à organiser prochainement une séance de travail auprès des Services de la Voirie dans le but de trouver des solutions aux problèmes de la rue Eugène-Delacroix, mais aussi de l'avenue Edmond-Grasset : stationnement, circulation, virage de la rue Eugène-Delacroix, plateau, etc.*

Nous avons tous bien compris que la réponse insatisfaisante du Maire est liée au fait qu'il termine son mandat dans trois mois, les candidats aux prochaines Elections Municipales qui étaient présents dans la salle avaient-ils eux une idée de ce qu'il aurait fallu répondre ?

*Sujet traité dans les articles précédents du blog.

Interrogé par les riverains, Maxime Bono aux côtés de Christian Bauchet, Patricia Friou, René Bénéteau, Anne-Laure Jaumouillié et Brigitte Peudupin

Interrogé par les riverains, Maxime Bono aux côtés de Christian Bauchet, Patricia Friou, René Bénéteau, Anne-Laure Jaumouillié et Brigitte Peudupin

« Pour connaître toute la mélancolie d'une ville,
il faut y avoir été enfant. »

Walter Benjamin

Quand on densifie l'urbanisme, on densifie aussi les voies d'accès

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 > >>